...

AnnulĂ© / Cancelled - RĂ©jeanne Lizotte : Portrait De Lâ€...

April 09 clock 02:42 PM

Venue

Alliance Française
Toronto, ON

plus Radar

Ticket Booth

RSVP to free event

Presented by:

Alliance Française De Toronto

Event Details

En raison de la pandémie du COVID-19, cet évènement est annulé.

Suivez-nous sur notre site internet et sur nos réseaux sociaux afin d'avoir plus d'informations sur nos prochains évènements.

 

Due to the COVID-19 pandemic, this event is canceled.

Follow us on our website and our social media pages to get more information. 

 

Réjeanne Lizotte : portrait de l’artiste en nomade

Par Richard Foisy

Cette conférence retrace, en images et en sons, la vie et l'œuvre de la peintre Réjeanne Lizotte (1947-2014) à travers le principe du nomadisme qui sous-tend sa création artistique. “Aller voir ailleurs si j’y suis” aura été sa devise, son mot d’ordre, son appel aux armes. De sa ville québécoise natale de Roberval jusqu’à Tokyo, c’est ailleurs, toujours plus loin, qu’elle allait à la rencontre d’elle-même, de son art ... et des autres. En effet, l’autre joue un rôle essentiel dans cette peinture où il se fait “échos du jazz” et des “rythmes urbains” qui circulent dans les artères des grandes villes. Le rythme de l’existence traverse l’ensemble de cette œuvre, qu’il soit celui de la pulsion cardiaque, de la musique, des mégapoles du monde ou celui qui tourne sur lui-même dans la prison de l’individu.

Réjeanne Lizotte: Portrait of a wandering artist

By Richard Foisy

This lecture uses images and sound to describe the life and work of painter Réjeanne Lizotte (1947–2014) through the underlying principle of nomadism in her artistic creations. Her motto, her watchword, her call to arms was, “Going elsewhere to see if I’m there.” From her home town of Roberval in Quebec all the way to Tokyo, it was always somewhere else, even farther away, where she set out to encounter herself, her art … and others. Indeed, others play an essential role in her painting, which incorporates echoes of jazz and the urban rhythms that flow through the arteries of major cities. The rhythm of existence runs through all of this work, whether it’s a heartbeat, music, the megacities of the world or the world that spins on its own axis in an individual’s private prison.