...

Jeudi-sofa : La Bonne Épouse (how To Be A Good Wife)

January 21 clock 07:30 PM

Venue

ONLINE EVENT


plus Radar

Ticket Booth

RSVP to free event

#

Presented by:

Alliance Française De Toronto

Event Details

1 / RSVP here.
2 / Get the viewing link a few hours before the movie.
3 / Grab your popcorn and enjoy the movie!

Pourquoi avons nous choisi ce film ?

Le film de Martin Provost critique les normes de genre et est unique en raison de son cadre. Au début, un texte apparaît à l'écran pour nous rappeler que les jeunes filles étaient destinées à être des épouses et des mères parfaites. Elles ont été envoyées dans des écoles spécialisées dans la création de vraies femmes, c'est-à-dire des femmes au foyer.

Le film est un départ pour le scénariste-réalisateur Martin Provost, surtout connu pour des portraits féminins aussi sérieux que le biopic de l'artiste Séraphine aux guirlandes de César de 2008 et la sombre Violette de 2013, sur la romancière Violette Leduc. La satire se révèle dans son film à travers une perspective ironique et campeuse de la politique sexuelle de l'Ancien Régime.

Synopsis :

Paulette Van Der Beck et son mari dirigent depuis de nombreuses années l'école de ménage de Bitche en Alsace. Leur mission est de former les adolescentes à devenir les femmes au foyer parfaites à une époque où les femmes devaient être soumises à leur mari.
Après la mort subite de son mari, Paulette découvre que l'école est au bord de la faillite et doit prendre ses responsabilités. Mais alors que les préparatifs sont en cours pour la meilleure émission télévisée du concours d'entretien ménager, elle et ses étudiants dynamiques commencent à remettre en question leurs croyances, alors que les manifestations nationales de mai 1968 transforment la société qui les entoure. Réunie avec son premier amour, André, et avec l'aide de sa demi-soeur excentrique, Gilberte, et de la stricte religieuse Marie-Thérèse, Paulette s'associe aux écolières pour surmonter leur statut supprimé et devenir des femmes libérées.

Why did we chose this film? 

Martin Provost's film criticizes gender norms, and is unique due to its setting. As it begins, text appears on the screen to remind us that young girls were destined to be wives and perfect mothers.They were sent to schools specializing in making proper women out of them, meaning homemakers.

The film is a departure for writer-director Martin Provost, best known for such serious-minded female portraits as 2008’s César-garlanded artist biopic Séraphine and 2013’s sombre Violette, about novelist Violette Leduc. The satire revels in a campy ironic perspective on ancien régime sexual politics.

Synopsis :

Paulette Van Der Beck and her husband have been running the housekeeping school of Bitche in Alsace for many years. Their mission is to train teenage girls to become the perfect housewives at a time when women were expected to be subservient to their husband.
After the sudden death of her husband, Paulette discovers that the school is on the verge of bankruptcy and has to take her responsibilities. But while preparations are underway for the best housekeeping competition TV show, she and her lively students start questioning their beliefs as the nation-wide protests of May 1968 transform society around them. Reunited with her first love, André, and with the help of her eccentric stepsister Gilberte and strict nun Marie-Therese, Paulette joins forces with the schoolgirls to overcome their suppressed status and become liberated women.